Filtres
sur 13 produits
1 / 2

En équitation western, les mains dirigent les épaules et la tête du cheval.

  • La rêne d’ouverture : la rêne d’ouverture s’exécute comme si l’ont souhaitait ouvrir une porte. Elle sert à indiquer la direction au cheval et elle doit toujours être un peu plus haute que la rêne d’appui.
  • La rêne d’appui : la rêne d’appui accompagne toujours la rêne d’ouverture. Elle ne doit jamais dépasser la corne de la selle, sans quoi on se retrouvait à tirer la tête du cheval dans la direction contraire.
  • Les rênes directes : les rênes directes s’exécutent en tirant légèrement vers les hanches, les deux rênes en même temps, avec une pression égale. Elle servent à demander le reculer et viennent en dernier recours dans la demande d’un arrêt.

Enfin, il existe une dernière sorte de rêne : la rêne contraire d’opposition. Il s’agit d’une combinaison des trois sortes de rênes vues précédemment. Elle est donc plus technique à mettre en place. Elle sert principalement à corriger le cheval, et ne doit pas être appliqué systématiquement pour demander quelque chose. Elle peut par exemple être utile pour corriger l’incurvation du cheval sur le cercle, oui lui demander des exercices d’assouplissement.

Suivez-nous

Top